Jour 14 : Lundi 23 février. Nikko, puis retour en France

Le dernier jour… Et la pluie. Pleut-il sur mon coeur comme il pleut sur la ville ? Eh bien, pas vraiment. L’heure du départ est arrivée, mais ce n’est pas une raison pour en faire toute une histoire : comme disent les Allemands, « tout a une fin, sauf la saucisse qui en a deux ». Et puis, je n’ai plus de sous, plus de vêtements de rechange, et je suis dans un état de fatigue assez avancé. Alors oui, le Japon va me manquer, mais je retrouverai mon lit avec plaisir ! Mais on y est pas encore…5h30 : Lever à l’aube, puisque Hitoshi doit aller travailler… C’est pas plus mal, ça me permettra de profiter longuement de ma dernière journée.

8h : Départ pour Nikko, un village de montage à 150 km au nord de Tokyo. Il est célèbre pour ses temples, et ses paysages. Un shogun a choisi d’y construire son sanctuaire. Bon, il peut toujours, mais la promenade de la « colline des temples » est vraiment agréable. Pis la pluie et le crachin, ça rajoute un peu d’atmosphère… Quelques kilomètres plus loin, après avoir grimpé la montagne, on peut voir des chutes d’eau.

NikkoNikkoNikkoNikkoNikkoNikko
16h30 : Retour à Tokyo ! Je me suis trompé de train, j’ai pris un qui s’arrêtait à toutes les stations, du coup j’ai mis 2h30… Enfin, vu que j’ai dormi, c’était pas bien grave. Pour finir ces deux semaines, je retourne… à Akiba. On ne se refait pas ! Cette fois, il y a beaucoup plus de maids dans les rues… où alors c’est moi qui hallucine…

Un métro propre

Un réseau de transport propre… Ca fait rêver. Dans 24h, je prendrai le RER C en sortant de l’aéroport Charles-de-Gaulle….

20h03 : Dernier train pour l’aéroport de Narita. Je prends celui-là, car mon railpass s’achève aujourd’hui : demain matin, j’aurais payé mon billet 2900 Yen. Et en plus, ça me fait économiser une nuit d’hôtel, qui aurait été courte de toute façon, vu qu’il faut que je sois à 9h à l’aéroport, et qu’il faut plus d’une heure pour y aller.

Au revoir, Tokyo !

23h19 : C’est maintenant. Ca fait deux heures que je suis là, et j’en ai déjà marre ! Allez, plus qu’une dizaine d’heures avant l’enregistrement… En tout cas, on est bien protégés : la police et la sécurité est bien présente et vérifie tous les passeports (ou alors, c’est juste un moyen de nous empêcher de dormir en nous réveillant toutes les 30 minutes)… Par contre, j’ai été viré du confortable 4eme étage qui avait Internet pour me retrouver au 1er, où j’arrive pas à me connecter, et où tous les voyageurs sans le sou comme moi sont regroupés, derrière un cordon de gardes.

6h29 : Il est temps de conclure. Je fais pas un « jour 15 » vu qu’à part le fait que ma journée va faire 32 heures, il ne va pas se passer grand chose je pense. Et s’il se passe quelque chose en rapport avec le vol (genre si on s’écrase), et ben j’aurais pas le temps de l’écrire. Et puis, pour vous, c’est encore le soir. Bon, ma nuit à l’aéroport s’est étonnamment bien passée, j’ai pu dormir quasiment sans problèmes de 0h à 6h30 ! Il ne me reste plus qu’à aller me laver (il y a des douches dans l’aéroport), prendre un petit déjeuner, et je serais prêt à partir !

15h28 : Ici la Chouiche ! Je viens d’atterrir à Zurich après un voyage qui fut ma foi fort sympathique. Alors que je dépensais mes derniers yen à Narita, j’ai entendu une voix qui semblait prononcer quelque chose ressemblant à mon nom. J’entends des voix ? En fait non, j’étais convoqué à la porte d’embarquement car y’a eu un problème avec mon billet. Du coup, je me retrouve en business ! La classe ! Et punaise, ça change : les fauteuils sont larges et confortables, on peut en faire des couchettes, on a du champagne, du vin, des petits chaussons, des affaires de toilette… Et les repas sont bien plus élaborés (genre mon entrée, c’était une timbale de crabe avec des oeufs de saumon). Et tellement que le staff de l’avion il était trofort, on a atterri avec une heure d’avance. Bon, ça m’avance pas à grand chose, vu que mon avion pour Paris part à 18h, mais au moins, je peux me dégourdir les jambes.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Jour 14 : Lundi 23 février. Nikko, puis retour en France »

  1. Ping : Jour 10 : Ferry vers Staten Island, SoHo et retour en France | Les voyages de Morgan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s