Jour 18 : La ville fantôme de Bodie et Yosemite (Tioga road)

map road trip usa

Samedi 27 octobre

Je lève le camp à 6h30, pour être sûr de croiser personne. Cap au nord, vers Mono Lake.

Il s’agit d’un des plus vieux lacs des USA, puisqu’il s’est formé il y a environ 700.000 ans. Il a toutefois perdu la moitié de son volume au 20ème, car il sert à alimenter Los Angeles en eau. Conséquence : son taux de salinité a explosé et il est maintenant deux fois plus salé que les océans. C’est d’ailleurs là-dedans que la Nasa aurait découvert en 2010 une « nouvelle forme de vie », à savoir une bactérie réussissant à vivre dans l’arsenic (même s’il y a polémique à ce sujet).

Mono Lake et ses étonnantes concrétions de tuf calcaire.

Mono Lake et ses étonnantes concrétions de tuf calcaire.

Plus encore au nord, après une piste se trouve la ville fantôme de Bodie. En 1877, un filon d’or est découvert dans le coin et cette ville sort de terre en quelques semaines. 10.000 personnes y vivent en 1880 (c’est alors la 2ème ville de Californie, après San Francisco) et on compte en moyenne un mort par jour dans les règlements de compte. « Goodbye God, I’m going to Bodie », disait-on à l’époque.

Mais une fois le filon épuisé, la ville s’est dépeuplé : il ne restait que 3000 habitants en 1885 et quelques irréductibles dans les années 1940 (ils ont été évacués ensuite). Aujourd’hui, on n’y trouve que des rangers, chargés de veiller sur les 170 bâtiments qu’il reste, soit 5% de la ville d’origine. Le reste est parti en fumée en 1932, à cause d’un incendie allumé par des gamins.

bodie ghost town bodie ghost town bodie ghost town bodie ghost townSe promener dans ces rues, c’est vraiment faire un saut dans le passé, et sans DeLorean : on s’y croit vraiment ! En se penchant aux fenêtres poussiéreuses, on aperçoit des instants de vie figés, dans les boutiques, l’école ou les maisons individuelles. Le tout est aujourd’hui conservé en état de « délabrement arrêté », c’est à dire que les rangers font en sorte que ça ne s’abîme pas plus (en soutenant les murs avec des poteaux, par exemple), mais sans rien réparer.

bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california OLYMPUS DIGITAL CAMERA bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town california bodie ghost town californiaJe reviens ensuite sur mes pas vers Mono Lake, d’où part la Tioga Road vers le parc de Yosemite. Cette route est fermée après les premières grosses chutes de neiges (il est donc conseillé de regarder ici si elle est ouverte avant d’y aller). Il y a quelques années, c’était mi-octobre. Maintenant c’est plutôt en novembre… Tant mieux pour moi, car lorsque la Tioga Road est fermé, Yosemite n’est accessible que de l’autre côté. Le détour représente bien six heures de route.

Cette splendide route serpente dans les montagnes, à 3000 mètres d’altitude. Elle permet de découvrir des lacs déjà à moitié gelés, des paysages alpins et de magnifiques panoramas sur la vallée de Yosemite… Les pauses photos étant nombreuses, il me faut bien deux heures pour atteindre la vallée !

Yosemite national park tioga road Yosemite national park tioga roadSur place, j’ai de la chance : il reste de la place dans deux campings, un à 20 dollars la nuit, l’autre, plus rudimentaire, à 5 dollars… Je prends la deuxième option et m’installe en prenant bien soin de ranger la nourriture dans les coffres prévus à cet effet. Les ours, en effet, n’hésitent pas à défoncer les voitures s’ils sentent qu’il y a à manger…

Le fameux "Half Dome" de Yosemite...

Le fameux « Half Dome » de Yosemite…

Dépenses du jour : $40 (essence), $7 (Bodie), $29 (nourriture)
Distance parcourue : 261 miles

Une réflexion au sujet de « Jour 18 : La ville fantôme de Bodie et Yosemite (Tioga road) »

  1. Ping : Les voyages de Morgan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s