Jour 10 : De Hellisandur à Borgarnes

Cliquez sur la carte pour l'afficher en grand.

Cliquez sur la carte pour l’afficher en grand.

Jeudi 14 juin

Nous visitons aujourd’hui la seconde partie de la péninsule de Snaefellness, dont les sommets s’élèvent majestueusement devant nous, avec peu de nuages pour les voiler.

Le volcan Snæfellsjökull, porte d'entrée vers le centre de la Terre...

Le volcan Snæfellsjökull, porte d’entrée vers le centre de la Terre…

Premier arrêt sur la plage de sable noir de Djúpalónssandur, à l’extrémité ouest de la péninsule. Outre ses superbes formations de lave, elle présente deux curiosités.

Tout d’abord, quatre pierre alignées. Elles font respectivement 23, 54, 100 et 154 kg. A l’époque, elles étaient utilisées pour tester les apprentis marins : qui arrivait à soulever la plus lourde était qualifié de « très fort », la seconde de « demi fort », la troisième de « minable » et la dernière d' »incapable ». Il fallait au minimum être « demi fort » pour pouvoir embarquer ; ce qui n’a pas été mon cas… Je suis simplement « minable ».

DSC01735 DSC01740 DSC01755

Seconde particularité de cette plage : elle est jonchée des restes d’un chalutier anglais, l’Epine (GY7) qui s’est échoué là en mars 1948. Malgré les efforts des villageois, 14 marins (sur 19) ont été emportés par les flots.Djúpalónssandur Epine Djúpalónssandur Djúpalónssandur

La plage offre une très belle vue sur le Snæfellsjökull. Vous connaissez ce nom ? Possible : il a été rendu célèbre par Jules Verne, qui y a placé l’entrée vers le centre de la terre dans son célèbre livre. Et toujours aujourd’hui, certains prêtent au lieu des pouvoirs spéciaux.

DSC01758

Il est possible de l’escalader, voire de le traverser en 4×4 sur une piste. Pour notre part, nous montons juste un peu, pour admirer la vue et entrer dans la grotte « chantante » de Songhellir. Chantante, car on peut y entendre le chant des Nains quand le vend souffle. On peut y voir des graffitis plus ou moins anciens.Snæfellsjökull Songhellir Snæfellsjökull top Snæfellsjökull

A Hellnar, nous nous arrêtons à Fjöruhúsið un petit café donnant sur une baie splendide. On y sert des soupes de poissons et des gâteaux à se damner. De quoi prendre des forces avant de suivre le sentier côtier qui mène à Arnarstapi, bourg sur lequel veille Bardur…

Fjöruhúsið

Comme d’habitude, j’ai pris un skyr cake.

Vue depuis la terrasse de Fjöruhúsið...

Vue depuis la terrasse de Fjöruhúsið…

La partie sud de la péninsule me paraît plus sauvage, on n’y croise pas les villages de pêcheurs vus dans le nord. On y voit à la place le Stapafell, où vivrait le Petit Peuple, puis quelques kilomètres plus loin, le cratère de Búðaklettur, duquel partirait un tunnel de lave pavé d’or et de pièces précieuses. En Islande, chaque pierre a sa légende !

Les falaises environnantes sont une zone de nidification prisée des sternes arctiques.

Les falaises environnantes sont une zone de nidification prisée des sternes arctiques.

Nous roulons sans nous arrêter jusqu’à Borgarnes, dont le camping longue la route circulaire. Certes, en Islande, ce n’est pas très gênant, mais bon, ça vaut pas la pleine nature… On y rencontre un Autrichien complètement déjanté, qui nous accueille en chantant Wilkommen, Bienvenue, Welcome, et un photographe suisse, Martial, venu profiter des magnifiques paysages du pays. Dommage qu’il n’y ait pas de photos de l’Islande sur son site.

Son voyage a été organisé par l’agence 66° Nord, qui s’est chargé de lui fournir une voiture avec le matos nécessaire (tente, réchaud, etc.) arrivé sur place. Il en a l’air content.

Borgarnes Borgarnes

Dîner au Búðarklettur (comme le cratère plus haut, avec un « r » en plus), la « meilleure table de la ville » selon le Lonely Planet. Jean et moi, on est des gourmets, on se fait plaisir !

Du brosme, un poisson de la famille des gadidés, comme la morue (je suis super calé niveau poiscaille).

Du brosme, un poisson de la famille des gadidés, comme la morue (je suis super calé niveau poiscaille).

skyr

Et il ne fait toujours pas nuit...

Et il ne fait toujours pas nuit…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s