Copenhague, jour 1 : promenade dans le centre

Jeudi 8 mai

Quoi de mieux qu’un pont pour visiter une capitale européenne ? 90 minutes d’avion de bon moment, et c’est parti pour quatre jours de visite.

J’arrive à Copenhague vers 9h. Le temps de rejoindre le centre (un train relie l’aéroport à la gare centrale pour 36kr, 5€) et de prendre un petit-déjeuner, je dépose mon sac à 10h à l’auberge de jeunesse.

Le fameux parc d'attraction de Tivoli, situé à côté de la gare.

Le fameux parc d’attraction de Tivoli, situé à côté de la gare.

Il s’agit de Copenhagen Backpackers, qui a ouvert début avril. Très bien tenue, située à deux pas de la gare et pas trop chère (par rapport aux tarifs pratiqués ailleurs dans la ville). Je la recommande !

Je commence par me rendre à la Rådhuspladsen, la place de l’hôtel de ville. Elle est aux couleurs de l’Eurovision, que le Danemark organise ce week-end. Une « fan mile » s’étend dans la vieille ville, avec des concerts prévus tout le week-end et des retransmissions sur écran géant ; ce soir de la demi-finale et samedi de la finale.

La place de l'hôtel de ville (qui est le bâtiment à droite).

La place de l’hôtel de ville (qui est le bâtiment à droite).

Le centre-ville n’est pas bien grand, et assez joli, avec ses églises et ses vieux immeubles en brique rouge.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La tour ronde (Rundertårn) offre une superbe vue panoramique sur la ville. Elle mesure  34,8 mètres et date de 1642 Pour grimper les 7 étages, pas d’escalier, mais une pente douce, comme une vis géante.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A l'intérieur de la tour.

A l’intérieur de la tour.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ceci est le "point zéro" du Danemark, l'endroit à partir duquel sont calculées les distances.

Ceci est le « point zéro » du Danemark, l’endroit à partir duquel sont calculées les distances.

Un peu plus loin, on trouve un grand jardin – je m’abrite 30 minutes sous un arbre, puisqu’il se met à pleuvoir – où se dresse le château de Rosenborg. Sa visite n’est pas donnée (90kr, mais gratuit avec la carte de presse) mais très intéressante.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ancienne demeure royale, Rosenborg a été réaménagé en musée. Chaque pièce est dédiée à un ancien souverain : la chambre de Christian V, le salon de travail de Frédérick II, etc. A chaque pièce son inspiration et son style.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA IMG_1415

Au sous-sol, derrière de lourdes portes blindées, reposent les bijoux de la Couronne : sceptre, épée, couronnes…

IMG_1428 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Direction ensuite la place Amalienborg. Cette place royale est entourée de quatre bâtiments construits pour les nobles de l’époque. Suite à un incendie dans son château de Christianborg, la famille royale s’y est installée.

Une statue équestre, devant le palace royal.

Une statue équestre, devant le palace royal.

Il est possible de visiter une partie des appartements royaux, transformés en musée dédié aux souverains actuels. Là encore, c’est plutôt cher (70kr, mais gratuit pour moi). Je le conseille seulement aux personnes familières avec les familles régnantes européennes, sinon il est difficile de savoir qui est qui, et de s’intéresser à ce qui est présenté.

Pour bien montrer que le pouvoir royal vient de Dieu, une église a été construite au bout de la place. Il a fallu 145 ans pour la terminer, mais ça en valait la peine : elle est splendide !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je marche ensuite jusqu’à Castellet, un bastion militaire toujours en activité au nord de la ville.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La fameuse statue de la sirène est juste à côté, au bord de l’eau (c’est facile de la trouver : il suffit de suivre les touristes).

Je m’attendais à une statue ridiculement petite, comme le Manneken Pis à Bruxelles, mais elle est un peu plus grande. Par contre, je serai bien en peine d’expliquer pourquoi elle est aussi célèbre… (Si ça se trouve, tout le monde se dit ça et va quand même la voir, sa célébrité s’auto-alimente.)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A ce moment-là, le groupe Andreas et Nicolas a essayé de me téléphoner, mais je n’ai pas entendu mon téléphone. J’ai gagné un message marrant sur mon répondeur 😀

Et est ensuite temps de faire demi-tour et de redescendre le centre-ville. Je me suis levé à 4h30 ce matin pour aller prendre l’avion, je n’irai donc pas faire la fête en écoutant Moustache ce soir (mon pronostic : ils arriveront samedi dans les 3 derniers).

L'opéra de la ville.

L’opéra de la ville.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les quais de Nyhavn.

Les quais de Nyhavn.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Christianborg, de dos.

Christianborg, de dos.

Je passe cette fois par les quais de Nyhavn, très animés, et traverse le Christianborg (l’ex-palais royal, qui a brûlé à la fin du 19e siècle), avant de rentrer me coucher… Très tôt : 20h.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s