Jour 3 : Christianborg, Christianhavn, Christiania et Eurovision

Samedi 10 mai

Mauvaise surprise au réveil : le dortoir a été « visité » pendant la nuit. Une fille s’est fait voler 140£, une autre sa carte de crédit, d’autres de l’argent. Pour moi, le préjudice s’élève seulement à 50kr (ils ont laissé ma montre, apparemment seul le cash les intéressait). Comme quoi, même à Copenhague, on n’est pas à l’abri.

Le château du jour est celui de Christianborg, qui regroupe les bureaux de la famille royale, le Parlement, la Cour suprême et le bureau du Premier ministre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le bâtiment actuel date de 1903. Il est possible d’en visiter plusieurs parties (pour 110kr).

Tout d’abord, les salles de réception, luxueuses mais pas surchargées comme Frederiksborg. La visite est du coup assez agréable.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une des bibliothèques de la Reine.

Une des bibliothèques de la Reine.

En sous-sol, on peut visiter les ruines des châteaux précédents. Le premier bâtiment construit ici date de la fondation de la ville en 11xx. Ensuite, plusieurs constructions se sont succédé, au fil des agrandissements, des destructions et des incendies.

Le premier palais de Christianborg (qui remplaçait un château médiéval humide et pas confortable) est parti en fumée en 1794, ce qui a poussé la famille royale à s’installer à Amalienborg. 50 ans plus tard, le second palais a brûlé (pour la même raison : un ramonage jamais fait), et l’actuel a été construit.

Cette salle de réception comporte des oeuvres modernes assez déroutantes. Beaucoup de chef-d'oeuvre classiques sont partis en fumée durant les incendies.

Cette salle de réception comporte des oeuvres modernes assez déroutantes. Beaucoup de chef-d’oeuvre classiques sont partis en fumée durant les incendies.

Saurez-vous reconnaître les personnages sur les côtés ?

Saurez-vous reconnaître les personnages sur les côtés ?

La salle du trône.

La salle du trône.

Troisième visite, les étables et le garage à carrosses. Les chevaux, d’un blanc immaculé, sont splendides, mais à part ça il n’y a pas grand chose à voir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une bibliothèque, près du palais.

Une bibliothèque, près du palais.

Je passe ensuite sur une autre île, qui abrite le quartier de Christianhavn. Là encore, pas grand chose à voir… Un mariage se déroule dans l’église Notre-sauveur, je ne peux donc pas y entrer.

L'église Saint-Sauveur, célèbre pour sa flèche.

L’église Saint-Sauveur, célèbre pour sa flèche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quant au quartier, il manque d’attrait : certes, y’a des jolis bâtiments et des canaux, mais c’est mort ! Peut-être que c’est mieux en été. En tout cas, comparé au quartier des canaux à Amsterdam, y’a pas photo !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Par contre, à la bordure de Christianhavn se trouve le quartier alternatif de Christiania. C’est un endroit improbable, mélange d’artistes, de ferrailleurs et de vendeurs de shit… (D’ailleurs, j’y croise un ami venu s’acheter de l’herbe, le sacripant !) Il est par contre interdit de prendre des photos dans le centre du quartier, puisque la drogue reste illégale…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAC’est en tout cas un endroit à voir, qu’on soit fan ou pas de cette ambiance. Il y a aussi des bars et des restaurants pour se poser, avec vue sur la mer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAJe remonte ensuite jusqu’à l’auberge par le centre-ville, où il est déjà très difficile de circuler : les rues sont envahies de passants, qui commencent déjà à faire la fête.

L'ancien bâtiment de la Bourse.

L’ancien bâtiment de la Bourse.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAEh oui, ce soir, c’est l’Eurovision. Et j’ai découvert que cet événement n’est pas considéré comme parfaitement ringard ailleurs en Europe : des gens sont prêts à dépenser des fortunes pour obtenir des billets.

Quand j’arrive à l’auberge (où je suis le seul à ne pas être là pour l’Eurovision), tout le monde est en train de se préparer, avec maquillages et drapeaux. D’après ce que j’ai entendus, la Suède, l’Autriche et le Royaume-Uni sont dans les favoris. Chose incroyable : les fans ne trouvent pas la chanson française si mauvaise que ça !

Après m’être un peu reposé, je me dirige vers le fan village. Si ça se trouve, après quelques bières, je finirai par apprécier la musique…

Le centre-ville est bondé de monde, dont beaucoup sont déguisés ou portent les couleurs de leur pays. L’ambiance est quand même assez calme (faut dire que l’Eurovision, ce n’est pas un concert de rock). Ça ne bouge que sur quelques chansons plus punchy.

IMG_1453Alors que je m’attendais à une purge, y’avait quand même de bons morceaux, comme l’Islande, l’Armenie, la Suède et l’Autriche. Seuls les Grecs et les Français étaient vraiment inécoutables.

(2 points, record absolu ^^)

Mais rien ne vaut la Finlande en 2006, seule fois de ma vie que j’ai voté pour un évènement télévisé !

En tout cas, le public a apprécié tout particulièrement les décolletés polonais. A l’inverse, la Russie a été copieusement huée.

Au bout d’un moment, je me déplace sur la place de l’hôtel de ville, où il y a aussi beaucoup de monde. Je rentre finalement après avec vu toutes les prestations, mais sans attendre les votes car j’ai froid, il pleut et je me sens un peu seul (faudra que je vous fasse un article : « Les avantages et les inconvénients de voyager en solo »). Les gens avec qui j’ai sympathisé à l’auberge avaient tous des tickets pour ce soir, il n’y avait donc personne pour sortir avec moi. Bah, au moins j’attraperai pas une pneumonie sous ma couette.

IMG_1467

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s