Jour 3 : De Reyjkavik à Skógar

Dimanche 2 novembre

Debout à 7h30. Les journées sont courtes : 9h-16h30 environ. Nous allons donc essayer de profiter du jour tant qu’il y en a.

Sous un vent très violent (qui me rappelle de mauvais souvenirs), nous partons en direction de Skógar, dans le sud.

Premier arrêt à Raufarholshellir, un tunnel de lave de 1350 mètres de long. Il se trouve un peu au sud de Hveragerði, sur la route 39 lorsqu’on vient de Reykjavik. C’est la grotte de lave la plus célèbre d’Islande, notamment parce qu’elle est très facile d’accès.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je n’y étais arrêté en 2012 mais sans m’y aventurer, puisque j’étais seul. Cette fois, à deux et avec une torche, nous nous enfonçons dans le ventre de la Terre.

La première partie (où s’arrête pas mal de groupes de touristes) est facile à parcourir, puisqu’un chemin a été aménagé et que des ouvertures au plafond donnent de la lumière.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après, ça se corse : nous nous retrouvons dans un noir d’encre à escalader des cailloux parfois glissants et coupants. Nous utilisons chacun la lampe torche de notre téléphone, mais c’est loin d’être suffisant : pour vraiment nous enfoncer au bout du tunnel (où l’on trouve la plus grande « cathédrale de lave » d’Islande »), il nous faudrait vraiment une grosse torche.

En tout cas, le peu que nous voyons est très impressionnant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À Hveragerði, le vent souffle toujours aussi fort. Sachant que le jeu en voudra la chandelle, et même si je sens Jean assez circonspect, j’insiste pour que nous prenions nos maillots de bain avant de nous engager sur le chemin qui mène à la zone géothermale Reykjadalur.

Il faut marcher environ trois kilomètres, dans un paysage certes magnifique, surplombant notamment la cascade Reykjafoss, mais avec un vent qui ne se calme pas et nous glace.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais nos efforts sont récompensés. Et c’est peu dire. La zone chaude de la rivière se trouve être abritée du vent, et c’est avec un bonheur non feint que nous entrons dans cette eau à 40°. Nous avons la rivière pour nous !

Un bain digne des dieux, dans un cadre naturel exceptionnel.

IMG_3758

Les trois kilomètres du retour se déroulent dans une lumière onirique, le soleil ayant chassé les nuages et le vent s’étant apaisé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avant de reprendre la route, pause repas dans la boulangerie de Hveragardi.

Quelques kilomètres plus loin sur la route 1, nous faisons un petit crochet pour admirer Urriðafoss, une petite cascade qui ne paye pas de mine (6 mètres de haut) mais qui charrie tout de même 300m3 d’eau par seconde en hiver, et jusqu’à 1500m3 par seconde au printemps.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comme Gulfoss, la cascade a été menacée par un projet de barrage qui n’a finalement jamais été réalisé.

Autre cascade, cette fois bien plus connue et où les touristes se bousculent : Seljalandsfoss. La nuit commence à tomber, mais ça n’enlève rien à la beauté des lieux. La particularité de cette chute de 65 mètres de hauteur est la possibilité de passer derrière, et d’ainsi l’admirer sous différents angles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au terme de cette journée chargée, nous nous arrêtons à la Skógar Guesthouse, théâtre d’un excellent dîner en pleine tempête en janvier dernier. Jean est ravi de découvrir ce lieu très cosy, où l’on se sent immédiatement bienvenue. Et moi, je suis content de pouvoir retirer mes chaussures et m’allonger sur le lit, après une journée de conduite et de marche.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s