Jour 4 : La côte sud-est, de Skógar à Jökulsárlón

Lundi 3 novembre

Après un excellent petit déjeuner, nous nous mettons en route pour une longue (plus que prévu, suite à une erreur de Google Maps) journée. Le premier arrêt est tout proche et me tient à cœur, depuis le temps que je veux y aller : le site du crash d’un DC-3 de l’US Navy.

L'avion en 1980. Depuis, il a bien changé.

L’avion en 1980. Depuis, il a bien changé.

Ça a eu lieu en novembre 1973 (Gudjun, le patron du b&b, était en mer ce jour-là et s’en souvient). L’avion a semble-t-il manqué de carburant et atterri en catastrophe sur cette plage noire. Tout le monde à survécu, et la carcasse de l’appareil n’a jamais été récupérée.

L’endroit est assez simple à trouver quand on sait où chercher, sinon c’est impossible de tomber dessus (voir ici pour des indications très précises).

Après être sorti de la route, il faut rouler pendant 15 minutes environ sur cette fameuse « plage » noire, où l’on a déjà l’impression d’être sur une autre planète.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors que le soleil pointe à peine à l’horizon, nous le voyons apparaître. Balafre d’aluminium dans un décor de pierre noire. Une vision de fin du monde.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cet endroit apparaît dans pas mal de films ou clips musicaux islandais. Il faut dire qu’il  est particulièrement photogénique… On en profite donc pour multiplier les pauses, d’autant que nous sommes les seuls dans les parages.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre séance photo accomplie, nous partons non loin, à Dyrholaey. Je m’y étais arrêté en janvier, en pleine tempête, et avait à peine réussi à faire des photos nettes tant le vent soufflait fort.

IMG_3831

Cette fois, le temps est splendide et nous profitons longuement du panorama, notamment du fameux promontoire de 120 mètres de haut, percé d’une arche. Et de l’autre côté, les aiguilles de Vik.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après Vik, justement, nous mettons le cap sur Jökulsárlón, en prenant à peine le temps de nous arrêter prendre quelques photos. C’est en effet bien plus loin que nous ne le pensions… Et nous voulons profiter de la lumière perpétuellement crépusculaire de ces courtes journées.

IMG_3835 OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jökulsárlón est, à raison, l’un des endroits les plus connus d’Islande. Un glacier s’y déverse presque directement dans la mer, créant d’innombrables iceberg. C’est encore une fois un paradis pour les photographes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jean en profite pour prendre un petit bain, pendant que je le canarde de photos (attention, ne reproduisez pas ça chez vous). Moi je me contente de me déshabiller pour les photos, tout en restant hors de l’eau. Mais je vais éviter de publier ça ici 😉

Après avoir rapidement avalé une soupe de fruits de mer pour nous rechauffer, nous reprenons la route : 200 kilomètres à faire dans l’autre sens.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette fois, nous nous arrêtons à Skaftafell, pour nous approcher du glacier. Par curiosité, je me dis que je vais essayer de l’escalader. Mal m’en a pris : je n’y gagne que des coupures et des bleus. Comme son nom l’indique, un glacier, c’est de la glace. Et ça glisse…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La nuit tombe, et c’est dans un noir presque total que nous retournons à Skógar, où nous attendent de bon petits plats…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

IMG_3863 IMG_3866

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s