Jour 8 : Excursion à Abou Simbel

Jeudi 9 mai

Par mesure de sécurité, il n’est possible d’aller sur le site d’Abou Simbel (290km au sud d’Assouan) que par convois sécurisés (sauf à prendre l’avion ou le bateau).

Concrètement, tous les cars et voitures sont fouillés avant le départ, et chacun se met en branle à heure fixe en file indienne pour filer à 100km/h à travers le désert. 90% du trafic a lieu le matin, par le convoi de 4h. Je ne suis pas un stratège antiterroriste, mais j’ai l’impression que cette solution est stupide : il suffirait à un terroriste de dégommer au lance-roquette la première voiture du convoi pour créer un carambolage à haute vitesse, mais bon, faut bien justifier le budget de l’armée. Lire la suite

Jour 4 : La nécropole thébaine et le temple de Louxor

Dimanche 5 mai

J’arrive à Louxor avec 1h40 de retard (la joie du train égyptien : on ne sait pas trop quand il part, encore moins quand il arrive), ce qui me permet de ne pas arriver à mon hôtel trop tôt.

Le plus cool avec le train, par rapport à l'avion, c'est qu'on peut regarder le paysage.

Le plus cool avec le train, par rapport à l’avion, c’est qu’on peut regarder le paysage.

Lire la suite